La Guadeloupe en Traduction

Le blog bilangue d'une traductrice du français vers l'anglais en Guadeloupe

Bonjou foulard, bonjou madras

with one comment

Bonjou foula, bonjou madras é kolyé chou
Nou pé ké di adyé lè nou kay an séjou
pas ofèv-la ki soukoudé bijou a-w an kè-nou
sé on mèt a mannyòk an chalé é an lanmou
Nou ké pòté toujou é tou patou
mès é labitid é tout ti-sikré an-nou :
chacha, gwo-ka, kwi é wòb gran doudou
adan valiz an-nou
Rich kon kréziz èvè kilti é founiti
nou pé pati o lwen
révé a lenfini san janmè bigidi ni fè pon chichi douvan sa ki tan nou
dépi nanni nannan kréyòl ritm é zépis ki ka di nou pangan
é fè nou partajé kaladja é migan èvè tèlman plézi ka di mèsi
dé vwè solèy isi adan on ti paradi

Stéphane M, vidéaste de mariage basé à St. Tropez, est venu en Guadeloupe pour la première fois pour du boulot. Il est arrivé avec ses a priori d’une île dépassée par la violence et gangrénée par l’insécurité. Tombé sous son charme tout au contraire, Stéphane a fait cette vidéo comme « un cadeau fait aux Guadeloupéens qui m’ont si bien accueilli ».
La beauté de la Guadeloupe défile dans des images superbement prises : les plages de sable blanc de la Caravelle, la Cascade aux écrivisses, la carapace brillante de la langouste du jour et des bananes plantains sur le feu, les nuages liquides coulant sur le sommet de la Soufrière. La vidéo présente également un poète local, Natichris, récitant l’une de ses œuvres, « Bonjou foulard, Bonjour madras » en créole. Le poème est inspiré d’une chanson antillaise connue composée au XIXe siècle, « Adieu foulard, adieu madras »
Le poème est sous-titré en français dans la vidéo. Pour une traduction en anglais du poème, cliquez sur « To read this post in English »

Stéphane M, a wedding videographer based in St. Tropez, came to Guadeloupe for a gig. He arrived with preconceived notions of an island overrun by violence and plagued by social discontent. Charmed instead, Stéphane created this video “as a gift to Guadeloupeans, who gave me such a warm welcome.”
The beauty of Guadeloupe streams past in superbly captured images: the white-sand beaches of Caravelle, Crayfish Falls, the glossy carapace of fresh-caught spiny lobsters and plantains on the grill, liquid clouds flowing over the peak of Soufrière volcano. The video also features a local poet, Natichris, reciting one of his works, “Bonjou foulard, Bonjou madras” in Creole. The poem is inspired by a well known French West Indies song composed in the 19th century, “Adieu foulard, adieu madras.”
Video subtitles provide the French translation of the poem. Below is an English translation of the Creole.

Hello foulard, hello madras and beaded necklaces
We’ll no longer say farewell when parting
The goldsmith that set your jewel in us
deftly worked in the warmth and love
that we’ll always carry no matter where we go
with the customs and our mysteries,
chacha, ka, kwi and grandmother’s dress
in our suitcases.
Wealthy as Croesus with culture and traditions,
we set off for far off, dreaming infinitely,
without hesitation, without fuss before what is ours
Creole’s timeless rhythm and those “careful now” spices
that have us share the Kaladja and migan with such pleasure
to have been born here in this bit of paradise.

Written by May

April 29th, 2015 at 3:49 pm

One Response to 'Bonjou foulard, bonjou madras'

Subscribe to comments with RSS or TrackBack to 'Bonjou foulard, bonjou madras'.

  1. J’ai bien aimé revoir certains sites enchanteurs de la Guadeloupe et l’introduction du poème récité en créole à la fin de la vidéo.
    Par contre, je trouve que la musique aurait gagné à être un peu plus douce, ce qui correspond davantage au rythme de vie et à l’état d’esprit des habitants de la Guadeloupe.
    Bravo aux Guadeloupéens qui ont su protéger leur faune et leur flore, et éviter la construction d’immeubles en béton en bordure des plages. Il faut rester vigilants, il reste de quoi faire : les sargasses, développer fortement les transports publics, afin de limiter le nombre de véhicules automobiles sur l’île.

    Nathalie Gallard

    4 Feb 16 at 03:01

Leave a Reply